Exploration constructive

Post

Nous sommes des experts en discernement des erreurs et des problèmes. Lorsque nous faisons un bilan, nous parlons rapidement de ce qui n’a pas fonctionné et nous réfléchissons aux solutions à ces problèmes.
Toutefois, nous avons peu d’expérience à voir ce qui fonctionne bien et à trouver des façons de faire plus pour que ça fonctionne encore mieux.
L’exploration constructive suggère que nous examinions davantage ce qui fonctionne bien plutôt que ce qui ne fonctionne mal. Et nous apprenons à répéter nos succès et même à étendre les principes de nos succès dans d’autres domaines. On crée ainsi une nouvelle énergie bénéfique qui développe une synergie dans le groupe.

Les principes fondamentaux

  1. Chez tout individu ou toute organisation, il y a quelque chose qui fonctionne bien
  2. Les organisations évoluent dans le sens de leurs questions et de leur attention.
    Ce sur quoi nous focalisons devient notre réalité. (si on focalise sur les problèmes, on voit les obstacles. Si on focalise sur les buts, on voit les possibilités)
  3. Il est plus facile de créer le changement en amplifiant les qualités positives qu’en essayant « d’arranger » les dimensions négatives.
  4. Les gens ont plus confiance de s’avancer vers le futur s’ils apportent avec eux une partie du passé (le connu). Si nous amenons des parties du passé, ce devrait être celles qui sont les meilleures
  5. Le langage que nous utilisons crée notre réalité
  6. La visualisation d’un futur amélioré
  7. La rédaction de propositions transformationnelles, en valorisant les différences

L’exploration constructive permettra d’avoir une série d’énoncés positifs articulés, comme s’ils étaient déjà arrivés. Et pour cela, ils doivent être facilement visualisés.

Le développement par la résolution de problèmes

  • Identifier le problème
  • Analyser les causes
  • Chercher des solutions possibles
  • Faire un plan d’action

L’hypothèse sous-jacente est que l’organisation (ou l’individu) est un problème à résoudre.
On met l’accent sur faire moins ce qui ne fonctionne pas.

Le développement par l’exploration constructive

  • Apprécier et valoriser le meilleur de ce qui existe
  • Imaginer ce qui pourrait être
  • Discuter ce qui devrait être
  • Mettre en œuvre ce qui sera

Hypothèse de base : l’individu ou l’organisation est un mystère à explorer.
Faire plus ce qui fonctionne bien.

 

En 4 étapes

  1. Découvrir : « apprécier ce qui est »
  2. Rêver : « imaginer ce qui pourrait être »
  3. Concevoir : « déterminer ce qui devrait être »
  4. Entreprendre : « mettre en œuvre ce qui sera »

Que ce soit pour votre couple, votre relation en famille, votre entreprise ou votre église, essayez de changer votre approche. Et si en changeant votre solution, c’est votre problème qui changeait ?